La maison de 2030

Paragraphe 1
« Fini les maisons, vive les lofts high-tech », prédisaient les experts. « Pas sûr», répond Jean- Claude Driant, enseignant-chercheur à l’institut d’urbanisme de Paris. «Contrairement aux prédictions, les choses vont extrêmement lentement. Le taux de renouvellement de l’habitat est aujourd’hui de 1% par an. Cela veut dire que 80% des logements de 2030 existent déjà.» Quant aux 20% de logements à venir, Jean-Claude Driant considère que la maison individuelle restera en demande. « Les gens vont de plus en plus se mettre à la recherche d’espace, pour avoir la capacité de s’isoler et de poursuivre leurs propres activités. »

Paragraphe 2
Avec la multiplication du nombre d’écrans multimédias dans les foyers, chacun aura besoin de son espace personnalisé. Mais cela aura-t-il des effets néfastes sur la vie de famille? « Au contraire. C’est la sortie de l’esclavage des horaires traditionnels des repas et de la télévision. Il y aura sans doute moins de rituels familiaux quotidiens, mais ils seront plus forts, parce que rares et exceptionnels. »

Paragraphe 3
Jean-Claude Driant se méfie des prévisions. «Dans les années 1990, j’avais participé à un énorme programme de recherche sur les évolutions technologiques. Nous nous étions bien trompés. Nous avions travaillé sur la gestion automatique du chauffage et des systèmes de protection, mais à aucun moment nous n’avions pris conscience de ce que pourrait apporter une technologie comme le wi-fi dans les logements.»

Paragraphe 4
La maison sera-t-elle aussi de plus en plus un espace de travail ? Cela dépend pour qui. Le travail à domicile concernera avant tout le secrétariat ou la télévente, par exemple. Dans les catégories socioprofessionnelles plus élevées, les relations interpersonnelles étant beaucoup plus valorisées, le télétravail ne devrait pas trop se développer. C’est problématique, parce que ce sont ceux qui disposent de moins d’espace chez eux qui devront aménager dans leur domicile un espace de travail. Cela pourrait contribuer à l’accroissement des disparités sociales